Comment j’ai trouvé ma robe, ma sublime robe !

Il faut savoir que les shooting d’inspiration et notre amis Pinterest nous aident quand on réfléchit à son mariage, à la décoration notamment. Mais on regarde aussi ces jolies mariées, les mannequins et là, ils peuvent nous plonger dans un profond désarrois. Quand on arrive à dire : « oh c’est celle-ci que je veux ! » Sauf que ça peut être une collection d’années précédentes, ou même pire, qui vient d’un autre pays. Et on peut tirer une croix dessus parce qu’on le sait, quand on a une idée en tête il n’y a aucun moyen de trouver cette perle rare ou même une qui y ressemble. Je m’en suis rendu compte assez tôt. J’ai donc commencé à visiter les boutiques en ligne de robes de mariée directement et j’y trouve quelques modèles.

Second problème quand on cherche une robe de mariée, c’est qu’on ne s’habille pas tous les jours en robe de mariée, c’est pour ça qu’on veut la perle rare. Alors à l’heure de la choisir, je suis un peu perdue quant à ma morphologie, complexée et avec une vision très faussée de mon corps (deux grossesses ça change le corps d’une femme!) alors je regarde les modèles mais finalement sans savoir ce qui m’irait ou pas… Allons les essayer, je serais fixée !

Pour moi c’est comme un rêve qui se réalise, aller enfiler une robe de mariée, rien que d’y penser j’en avais des frissons d’excitation ! Alors me voilà parti, j’embarque mes soeurettes et ma maman, il était inconcevable de ne pas les avoir avec moi, même si on nous conseille sur les blogs de ne venir à 2-3 maxi, moi j’avais besoin de leur 4 avis !

Direction Lille, première boutique, j’explique à la couturière ce que j’aime et surtout ce que je n’aime pas, mais plus particulièrement que j’ignore quel style de robe pourrait aller avec ma silhouette. Elle me montre une première robe, je n’aime pas trop et me dit qu’elle est bien trop près du corps – complexes quand tu nous tiens… – et me voilà parti pour essayer une robe, puis une autre, enfin une dizaine… pas de coup de foudre, toutes très jolies sans aucun doute… mais toujours quelque chose qui ne me plait pas. Puis la couturière revient avec la première robe, et là, enfin je me sens moi dans cette robe, tout me plait à quelques détails près. Et puis ce style un tantinet rétro me correspond à merveille. Je crois que ma chère couturière savait dès le premier instant que cette robe était faite pour moi et dans le style que je décrivais… Elle l’a adapté pour moi, pour qu’elle soit telle que je la rêvais. Ses talents ont été à la hauteur de mes espérances: le dos s’est créé dans la robe, celui que j’attendais.  Un grand merci à Anne-Sophie de chez Cymbeline Roubaix pour sa patience, sa bonne humeur, ses mains en or et son oeil, sans elle qui sait ce que j’aurais porté?!

Une fois de plus, merci à Charlène, grâce à tes clichés, j’ai un souvenir sublimé de cette robe que je ne porterais peut-être qu’une fois…

Crédit photo : Charlène Drouel du Studio Mennesson
Crédit photo : Charlène Drouel du Studio Mennesson

M&Tjj©StudioMennesson-57

M&Tjj©StudioMennesson-100
Crédit photo : Charlène Drouel du Studio Mennesson

M&Tjj©StudioMennesson-90

Crédit photo : Charlène Drouel du Studio Mennesson
Crédit photo : Charlène Drouel du Studio Mennesson

M&Tjj©StudioMennesson-169Bouquet de la mariée :Laetitia de Florésie

Photographe : Charlène Drouel, Studio Mennesson

Ma Robe de Mariée : Modèle Houston 2014 de chez Cymbeline

Mes habilleuses, Maman et mes soeurs chéries : Romane, Agathe et Apolline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s